foto cabecera
Logo Aho bete kanta - Arteola

bilaketa aurreratua

:

:

Atalak:

:

Datak: 

Hasiera Bukaera 

Juan Antonio Urbeltz

Biografia

Né à Pampelune en 1940, Juan Antonio URBELTZ a dédié les quarante cinq dernières années à l'étude et la connaissance de la culture traditionnelle basque, en particulier à la danse. Il est l'auteur entre autres des livres suivants:

Dantzak. Notas sobre las danzas tradicionales de los vascos (Ed. Caja Laboral, 1978), Música militar en el País Vasco. El problema del zortziko (Pamiela, 1989), Bailar el Caos. La danza de la osa y el soldado cojo (Pamiela, 1994), Alardeak (Colección "Bertan", Diputación Foral de Guipúzcoa, 1995), Los bailes de espadas y sus símbolos. Ciénagas, insectos y "moros" (Pamiela, 2000), Danza vasca: aproximación a los símbolos (Etor, 2001), Euskal Herria eta Festa (en collaboration avec le photographe Santiago Yañez), Elkar Argitaletxea (2003). En cours d'édition : le livre Danzas morris: origen y metáfora et un autre livre qui recueille deux essais sur le cromlech des Pyrénées et un conte du film de Akira Kurisawa Los Sueños.

Depuis 1966 il dirige le groupe Argia avec lequel il a réalisé un travail très intense dans le domaine de la danse traditionnelle, des instruments musicaux, des mélodies, rythmes et costumes. Depuis 1988, avec l'aide de la Députation Forale de Guipúzcoa il dirige la société Ikerfolk. Depuis vingt ans cette société organise le festival de musique folk Udazkenean Folk. Il a participé aux films "Ama-Lur" de Larruquert-Basterretxea (1967) et "Euskal Herriko musika" de Fernando Larruquert (1978), "Programa de Danza Vasca" pour la Télévision de Gales (1994). Son travail est reconnu internationalement et citons parmi les prix qui lui ont été décernés: Le Premier Grand Prix International de Danse de Middlesbrough (Angleterre, 1968); le Grand Collier d'Argent et la Distinction Chorégraphique de Dijon (France, 1970) ; le Prix International de Danse à Charleroi (Belgique, 1973); le Prix International à Llagollen (Gales, 1974); le Prix Europa à la Culture Populaire de la Fondation Alfred Toepfer de Hambourg (Allemagne, 1998). Invitation spéciale de Alicia Alonso lors du Cinquante Anniversaire de Giselle au Festival International de la Havane (Cuba, 1988). A partir de 1987, il met en scène plusieurs spectacles de danse traditionnelle: Irradaka, Zortziko, Muriska, Alakiketan, Kondharian et Pas de Basque.
 
© 2005 Arteola - Valid XHTML